À propos de Lau la Pernoise...

L’art de vivre méditerranéen comme passion et fil rouge d’une vie créative & voyageuse… en Famille.

De son père, architecte italien émigré à Avignon à la fin des années 50, Lau a hérité cette passion pour l’Habitat, les cabanes, les transformations d’espaces… et le mélange des styles.
Elle a grandi dans une grande maison contemporaine, association de cubes de pierres et de parois en verre, plantée en pleine campagne provençale.

Et si Lau a beaucoup chiné dans les brocantes, et les souks du monde entier pour ses premières maisons, à Marseille, en Provence, ou à Lille… elle a aussi su s’inspirer de ce cadre minimaliste, ou elle vivait enfant, entourée des pièces icônes des grands designers du début du 20eme siècle pour développer cet art du mélange des styles qui la caractérise.

En 2013, c’est le retour aux sources (et au Sud), où Lau imagine et créée La Maison Pernoise, un Concept-Store à la campagne.

Elle y rassemble des collections de meubles, luminaires et objets de décoration de fabricants français, et quelques marques scandinaves, qu’elle associe à ses coups de cœur créateurs et artisans du pourtour méditerranéen, afin de proposer un style déconventionné et inattendu. Le Wabi Sabi méditerranéen devient l’expression de ces mélanges ou l’imperfection flirte avec l’ethnique chic.

La Casa Pernoise devient alors tout naturellement le Laboratoire de ces expériences de styles au profit du partage du lieu autour de l’Art de vivre.

Lau. D

<< Si la Méditerranée est mon berceau, l’Europe du nord au fil de mes dix années de management chez IKEA, et ma vie lilloise m’ont fortement marquée. C’est ce mix des cultures nord/sud qui ont développé chez moi cette double passion, à la fois des espaces minimalistes et de ces accents ethniques.

Après avoir dessiné plusieurs maisons, j’explore à la Casa Pernoise l’expression concrète de tout ce qui m’inspire et que j’aime partager.
Je vous propose de vivre le Sud à ma façon, au travers de tous ces détails que j’aime, qui m’inspirent et donnent vie aux lieux.

Lau. D >>